Sylvie DURBEC

Boulbon (Bouches du Rhône)

Poète, plasticienne, traductrice, Sylvie Durbec est née à Marseille. Vit au sud. Publiée depuis les années 90. 

Prix Jean Follain en 2008 pour Marseille éclats et quartiers, publié en 2009 par Jacques Brémond.

À paraître Ça qui me poursuit, au Dessert de lune

et 50 carrés aux éditions Faï Fioc début 2020,

ainsi qu’une traduction de l’écrivain Marco Ercolani,

Je préfèrerais disparaître, aux éditions d-unes.

sylvie-durbec-5.jpg
sylvie-durbec-4.jpg

L’éloignement est un mystère et une confidence (…)

L’esprit migrateur fonctionne comme une rivière et chaque pas

est une érosion

À pas lents les vagabonds sont des comètes (…)

Éric Poindron

sylvie-durbec-3.jpg
sylvie-durbec-2.jpg

Les routes, les rivières et les lignes qu’elles dessinent m’ont toujours passionnée.

Cartes IGN, cartes du ciel  et cartes routières, mais aussi cartes à jouer et cartes postales.

Ce n’est pas rien d’avoir un père voyageur.

Le lieu de l’écriture s’il est dans le livre

est aussi autour de nous, dans le paysage

et son ciel.

Dans la langue parlée, lue, écrite, traduite.

Dessiner croise écrire et écrire entraîne

plus loin.

sylvie-durbec-1.jpg